Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Loïc Damiani

Chercher, s'interroger, trouver, comprendre, apprendre et partager sont des notions positives.

Appliquées au quotidien elles permettent non pas d'imposer des connaissances qui sans que les enfants en comprennent le sens ou l'intérêt s'avèrent pour beaucoup être un fardeau inutile, mais de rendre l'élève acteur de la pédagogie.

C'est fondamental en particulier vis-à-vis d'élèves dits "en difficulté". Car au fond, ce son moins les élèves qui "seraient en difficulté" mais bien plutôt qui sont "mis en difficulté" par des processus d'apprentissage dont ils ne détiennent pas les clés.

Un petit jeu réalisé en classe l'illustre parfaitement.

Un documentaire produit par le Centre Régional de Documentation Pédagogique (CRDP) de l'académie de Montpellier est projeté au tableau. Il dure 13 minutes. La consigne donnée aux élèves est de repérer et de noter les noms des monuments évoqués.

Reconstitution d'une cité romaine  avec les grands monuments : arènes, arc de triomphe, aqueduc, cirque, temple, théâtre...

Reconstitution d'une cité romaine avec les grands monuments : arènes, arc de triomphe, aqueduc, cirque, temple, théâtre...

Soif de comprendre, joie de trouver : vers une pédagogie du partage.

Une fois le film vu, les élèves ont quelques minutes pour formaliser ce qu'ils ont appris et s'interroger en duo sur la fonction et le rôle de chacune de ces constructions. Les débats sont parfois animés :

- "Le Pont du Gard c'est une route !

- Non, c'est un "truc" (sic) qui transporte de l'eau

- Mais si y a une route !"

Au bout du compte on utilise un livre et un dictionnaire pour se départager et trouver le mot "Aqueduc".

La restitution à la classe et le pargage des connaissances soulève joie et émulation. Satisfaction de montrer ce que l'on a trouvé, de confronter son hypothèse et sa formulation au regard (bienveillant) des autres et à leurs critiques.

Soif de comprendre, joie de trouver : vers une pédagogie du partage.
Soif de comprendre, joie de trouver : vers une pédagogie du partage.Soif de comprendre, joie de trouver : vers une pédagogie du partage.
Soif de comprendre, joie de trouver : vers une pédagogie du partage.Soif de comprendre, joie de trouver : vers une pédagogie du partage.
Soif de comprendre, joie de trouver : vers une pédagogie du partage.

Ce petit exercice théorique, avec des images de monuments séparées les unes des autres, permet ensuite aux élèves de replacer les différents monuments sur un plan d'Arles antique, ville dont ils ont étudié la fondation par César lors d'une autre séquence.

Les élèves sont volontaires pour passer au tableau et montrer aux autres le fruit de leur travail. Hé oui, parce que sans cela ne leur pèse, il y a eu recherche, découverte, travail et apprentissage !

Le moment de partage, valorisant pour les élèves, efface quelques instants la frontière symboliques entre les "bons" et les soit disant "mauvais". Par ce détour pédagogique et ce partage redonne à chacun sa place d'élève. Elèves tous capables d'apprendre, de savoir et de progresser.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :