Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par M. Damiani-Aboulkheir

Le quartier de la Redoute première brique de la ZUP...

En poursuivant notre visite de la Zone à Urbaniser en Priorité de Fontenay-sous-Bois rephotographiée par les élèves du collège Jean Macé, notre promenade numérique, historique et photographique nous amène aux abords du quartier de La Redoute.

Premier élément bâti du "grand ensemble" c'est une des "citées" les plus emblématiques de la première période ce que fut la ZUP de Fontenay. L'image de la taille des bâtiments, leur aspect massif a profondément marqué le paysage de la ville d'autant plus que ces trois immeubles sont construits sur le point culminant de la commune. Une tour de 28 étages, un immeuble de 15 étages comprenant 6 escaliers de 30 logements et un troisième bâtiment de 6 étages tout en longueur forment ce quartier comprenant aussi une immense dalle qui recouvre un parking souterrain.

Dans la grande exposition d'urbanisme de 1970 organisée par la municipalité de Fontenay, la tour de la Redoute tient une place particulière dont l'image suivante illustre bien le caractère particulier.

Le quartier de la Redoute première brique de la ZUP...

Revenons d'abord sur l'histoire du nom de ce quartier: la Redoute.

Il s'agit d'une construction militaire avancée faisant partie de la ligne de défense de Paris, comme le Fort qui se situe à quelques centaines de mètres de là en direction du sud-est. C'est une construction en étoile qui a pour but de servir de point avancé pour un fort plus grand. Elle ne contient pas de casernement.

La photographie aérienne qui suit, prise en 1921, montre bien la disposition de cette Redoute le long de la route stratégique, reliant les différents forts, aujourd'hui le boulevard Gallieni.

La Redoute de Fontenay, extrait de la campagne de photographie aérienne de 1921. © IGN.

La Redoute de Fontenay, extrait de la campagne de photographie aérienne de 1921. © IGN.

L'image présentée aux élèves pour leur travail de rephootgraphie dans le cadre du projet Espace proche, Espace vécu, date des années 1970. Elle est prise depuis l'actuelle place Marcel Paul.

Le quartier de la Redoute première brique de la ZUP...

Les élèves ont donc repris la même photographie, sous le même angle, en mai 2014.

Le quartier de la Redoute première brique de la ZUP...

Là encore, les arbres ont poussé, le panneau annonçant la construction d'un club de jeunes n'est plus là (ledit club non plus d'ailleurs même si l'on sait qu'il a existé durant plus d'une dizaine d'années).

La fusion des deux images a été rendue possible en se calant sur l'immeuble de l'allé Maxime Gorki, ce bâtiment de 15 étages dont les appartements traversants donnent pour le séjour et la cuisine sur Paris et les chambres sur la vallée de la Marne.

Le quartier de la Redoute première brique de la ZUP...

Le travail de reprise de la photographie n'a pas été facilité par la présence de la végétation et il a donné lieu à quelques tâtonnements de la part des élèves...

Le quartier de la Redoute première brique de la ZUP...Le quartier de la Redoute première brique de la ZUP...Le quartier de la Redoute première brique de la ZUP...

Le résultat cependant montre bien le changement d'époque entre les deux images. Celle des années 1970 avec ces jeunes gens qui posent sur le futur chantier fait réagir les élèves à propos des tenues de l'époque. Il faut bien voir que ces personnes doivent avoir aujourd'hui largement atteint la soixantaine d'années !

Le quartier de la Redoute première brique de la ZUP...Le quartier de la Redoute première brique de la ZUP...
Le quartier de la Redoute première brique de la ZUP...
Le quartier de la Redoute première brique de la ZUP...

Lors de la visite des journées du patrimoine 2015, les petites guides donnent des explications sur la construction de cet ensemble d'immeubles et sur ce qui en caractérise la forme.

Des éléments historiques plus locaux sont aussi donnés à entendre sur le sens de la photographie d'il y a 40 ans.

"Les terrains où se trouve la cité Romain Rolland sont acquis par la mairie en 1950 afin d’y construire un terrain de sport. Ces terrains étaient depuis un siècle dévolus à un fortin, une Redoute, qui faisait partie de la ligne de défense de Paris. Il s’agissait d’une construction à proximité du fort, jouant le rôle de poste avancé de celui-ci.

Fin 1952 début 1953, la municipalité décide d’y construire des logements. En effet, le manque de logement est important à Fontenay. L’estimation de l’époque fait état de 2000 familles mal logées dans la commune.

La Redoute est le premier exemple d’architecture de type “grand ensemble“ construit en ville. C’est un exemple typique des premières réalisations de type préfabriqué dans l’industrie du bâtiment. De ce point de vue la Redoute est un véritable héritage des années 1950.

Ce grand ensemble, prévu dès les années 50, sera intégré directement dans la zone à urbaniser en priorité dès le départ en 1960. Les travaux ne commencent qu’en 1965. Les premiers logements sont livrés durant l’hiver 1966-1967.

Le programme de construction avait prévu des centaines de logements mais aucun équipement pour répondre aux besoins des habitants qui devaient s’y installer. L’image du début des années 1970 montre la volonté de la ville de combler ce retard".

Le quartier de la Redoute première brique de la ZUP...

Un jeu de questions-répones s'est ensuite engagé sur ce quartier et son évolution. On remarque en effet que sur la photographie des années 1970 figure une grue peut-être un indice de la construction de l'école Romain Rolland ?

Ce qui est certain c'est que cette image montre bien le manque criant d'équipements de proximité qui n'avaient pas été envisagés par les concepteurs de la ZUP et qu'il a bien fallu ensuite construire...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :